Enseignants

Responsable pédagogique du Master

Après avoir effectué des études d’histoire (Paris 1, Ehess, l’École des hautes études en sciences sociales) et un master audiovisuel à Paris IV, Didier Zyserman travaille durant près de dix ans en centre de ressources spécialisé dans le cinéma, l’audiovisuel et le multimédia où il conseille et oriente des publics demandeurs de formations et d’accompagnement sur des projets de réalisation. En parallèle à ces activités, il réalise et produit des films documentaires de création. Aujourd’hui, Didier Zyserman est chargé d’encadrer, en tant que responsable pédagogique, le master Ina SUP « Production audiovisuelle » et le master 2 professionnel « Concepteur audiovisuel ».


1er semestre

De l'histoire à l'audiovisuel

Ancien élève de l’École Normale Supérieure de Fontenay-Saint Cloud, diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris, agrégé d’histoire, Olivier Wieviorka est un historien spécialiste du vingtième siècle, en particulier de la Seconde Guerre mondiale. Il a été, pendant dix ans, rédacteur en chef de la revue Vingtième Siècle et collabore également au supplément livre du journal Libération. Olivier Wieviorka est professeur à l’École Normale Supérieure de Cachan et est à l’initiative du Master Concepteur Audiovisuel.

Connaissance des fonds et critique des sources

Christophe Gauthier est archiviste-paléographe. Après une thèse d’Ecole des chartes et une thèse de doctorat consacrées à la réception du spectacle cinématographique et à la constitution du discours historique sur le cinéma, il est nommé conservateur à la bibliothèque des Langues orientales, puis à la Bibliothèque Nationale de France. À partir de 2006, il est conservateur de la cinémathèque de Toulouse. Par la suite, il dirige pendant deux ans le département de l’audiovisuel de la BnF. Aujourd’hui, Christophe Gauthier est directeur d’études à l’École nationale des chartes, membre du centre Jean-Mabillon (EA 3624) et chercheur associé permanent à l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP-CNRS).

Atelier de réalisation d’un documentaire (2 semestres)

Carmen Castillo est une écrivaine et cinéaste française d’origine chilienne. Professeure d’histoire de formation lorsqu’elle était au Chili, Carmen Castillo a également travaillé auprès du président Salvador Allende avant le coup d’état du 11 septembre 1973. Ancienne membre du MIR (Mouvement de la gauche révolutionnaire) devant échapper à la répression, elle se réfugie en Angleterre en 1974 puis en France à partir de 1976. Parmi ses réalisations documentaires figurent La Flaca Alejandra (1993) récompensée du FIPA d’or, ou encore Rue Santa Fé sélectionné au festival de Cannes en 2007.

Scénarisation interactive

Anne-Laure Bonnel est enseignante à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne mais également auteure, scénariste et réalisatrice. Elle prépare actuellement la sortie de son documentaire Dombass dans lequel elle accompagne un père de famille d’origine ukrainienne, dans la région du Donbass, à l’est de l’Ukraine en zone pro-russe.

Un parcours dans le cinéma documentaire : découvrir des formes, des voix, des mondes

Judith Ertel enseigne le cinéma en classe préparatoire littéraire au lycée Paul Valéry à Paris. Elle a par ailleurs collaboré avec la Compagnie des Comédiens voyageurs, dirigé par Marcel Bozonnet, en tant qu’auteur, dramaturge et assistante à la mise en scène.

Formes du remploi dans le cinéma documentaire

Nicole Brenez  est  professeur à l’Université  Paris 3 et membre de l’Institut Universitaire de France. Elle programme les séances d’avant-garde de la Cinémathèque française. Avec Philippe Grandrieux, elle produit la collection « Il se peut que la beauté ait renforcé notre résolution ».

Stéphane  Bou  est  journaliste  et  critique  de  cinéma  pour  la  presse  papier  et  radiophonique.  Il  a publié  notamment  Appartenances :  entretiens  avec  Stéphane  Bou  d’Elisabeth  de  Fontenay  (Seuil, 2011) et réalisé plusieurs documentaires.

Ateliers image et son

Lionel Reynier et Stéphane Kayler, professionnels de l’audiovisuel.

Introduction au développement de site web

Louis-Michel Désert, concepteur multimédia est gérant de la société c’est Nettement Mieux.

La production et les marchés du documentaire

Marie-Hélène Ranc est productrice et directrice générale de la société Kuiv. Après des études de Sciences Politiques à l’IEP de Paris en section service public et relations internationales, elle se spécialise avec un DESS d’administration des entreprises. Marie Hélène Ranc débute sa carrière professionnelle chez Arthur Andersen avant de rejoindre Kuiv en 1993. Depuis 2000, elle produit de nombreux documentaires notamment  autour de l’histoire, de la culture et de la géopolitique.

Anglais

Après un Master d’anglais obtenu à l’École Normale Supérieure de Cachan – dont une année réalisée à l’université de Chicago – Renaud Besse devient professeur agrégé d’anglais en 2013. L’année suivante, il obtient un Master en Cinéma à l’Université Paris VII puis se tourne vers l’enseignement. En parallèle, il est également rédacteur indépendant en musique et en cinéma (Cinématraque, Chromatique) et auteur réalisateur.


2nd semestre

Webdoc : le développement transmédia d’un projet documentaire

Didier Lauret est réalisateur, producteur et enseignant dans le domaine du multimédia. Enseignant au sein du Master 1 CEN (Création & Edition numérique) de l’université Paris 8 et membre de la chaire ITEN (Innovation, transmission & Edition numérique) de l’UNESCO, il est spécialiste de la conception de projets internet à dominante culturelle, dont les projets Savorgnan de Brazza en 2008 et Les abolitions de l’esclavage en 2014.

Le documentaire radiophonique

Valérie Nivelon, productrice à RFI de l’émission « La marche du monde ».

Aspects esthétiques et techniques du montage - Prise en main de Final Cut Pro

Dominique Paris est chef monteuse. Après une formation spécialisée en France, 15 ans de vie au Brésil, elle exerce comme monteuse-son et chef-monteuse dans des productions brésiliennes, fictions et documentaires. Depuis 1991 de retour en France, elle travaille comme chef-monteuse, aussi bien en fiction qu’en documentaire. Elle effectue également de nombreuses interventions comme formatrice en montage lors de stages ou de cours en France comme à l’étranger avec les Ateliers Varan ou d’autres associations, institutions ou écoles.

Droit et pratique contractuelle dans l’industrie audiovisuelle et multimédia

Benoît Galopin, docteur en droit de l’université Paris-Sud et titulaire du Certificat d’aptitude à la profession d’avocat, est avocat au sein du Cabinet Gilles Vercken. Ex juriste à l’Institut de recherche en propriété intellectuelle où il a mené et coordonné des travaux de recherche portant notamment sur le droit d’auteur appliqué aux différentes industries culturelles. Auteur d’un ouvrage et de nombreux articles sur ce sujet, il est chargé d’enseignements et de formations en propriété littéraire et artistique et droit des créations numériques.

Le pitch en anglais

Ann Julienne est responsable du développement international des documentaires à France Télévisions.